mardi 28 juillet 2020

La Canourgue à l'ancienne

Rendre hommage au temps passé, au temps qui passe, qui défile et voit défiler des hommes et des femmes... transmettant à d'autres hommes, et à d'autres femmes, la charge de poursuivre, de continuer...la vie sur cette  terre située au cœur du massif central.
Depuis tous ces siècles, les hommes ont bâti, les femmes ont planté, nous laissant en héritage leur patrimoine, leur culture et surtout leur identité.

Baignée par les eaux claires de l'Urugne, La Canourgue est sillonnée de canaux comme une petite Venise.
Ces canaux ont été aménagés dès le Moyen-âge pour permettre aux hommes d’utiliser la force motrice de l’eau. 

Situé sur un gradin peu élevé au confluent du Merderic et de l'Urugne, un fort, devenu le château Saint Etienne, fut avec le monastère Saint Martin, l'embryon de la ville : la place en reste marquée par la Tour de l'Horloge. Vous pourrez apprécier le centre ancien avec ses demeures Renaissance et ses porches, la place au Blé et sa maison à pans de bois, la tour de l’horloge ornée de son étonnante girouette, l’église romane remarquable, la Callongue avec d’anciennes échoppes du Moyen-âge, la place du Pré Commun et sa fontaine du Griffou ou encore les trois moulins encore présents qui jalonnent l’Urugne.


https://www.lozere-tourisme.com/patrimoine-culturel/PCULAR048FS00020/detail/la-canourgue/centre-historique-de-la-canourgue



Série La Canourgue à l'ancienne, #1 :

chassis toile coton,40x60cm
peinture à l'huile





Série La Canourgue à l'ancienne, #2 :

chassis toile coton,60x40cm
peinture à l'huile


Le Car Mirmand

https://www.midilibre.fr/2019/08/24/lozere-les-difficiles-trajets-du-petit-car-jaune-ca-msuffit,8374659.php

Le bus, à l’escale de Sainte-Énimie, devant l’hôtel de Paris.


Série La Canourgue à l'ancienne #3




chassis toile coton, 38x46cm
peinture à l'huile



Série La Canourgue à l'ancienne #3

chassis toile coton,60x40cm
peinture à l'huile


Prochainement, 4 tableaux, Série/ Saga Hôtel du Commerce, décliné sur les siècles....trsè bientôt...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire